Les cassés, les ébréchés, les abîmés, les mis de côté,… voués à sombrer dans la noirceur d’une poubelle… STOP ! Depuis plusieurs années ces mal-aimés vous sont proposés au moment des soldes sous le terme « Braderie », un mot qui ne nous enchante pas beaucoup mais cette année nous avons trouvé le terme adéquat, plus juste : « La recyclerie« .

Oui, ce mug arrivé ébréché pourrait faire un formidable cache-pot pour une succulente ou une plante aromatique dans votre cuisine, et ce miroir sur lequel l’artisan a eu la main lourde sur la colle n’empêche pas de s’admirer avant de sortir de chez soi, n’est ce pas un détail…

Les adopter, c’est faire le choix d’une consommation raisonnable, d’accepter la différence, le défaut qui par la magie d’une attention mêlée à une bonne dose d’imagination devient une pièce unique, utile, qui a du sens et qui a toute sa place en ce monde.