Pour chacun d’entre nous avoir accès de chez soi à l’identité d’une entreprise, à sa sélection, à ses valeurs, à ses savoir-faire est devenu tout à fait naturel voir obligatoire. Mais alors comment ne pas se perdre au milieu de tant de flux d’informations et comment nous « les sauvages » nous pouvons avoir notre place…

Après mûres réflexions à ce sujet ce qui n’est pas nouveau puisque nous vous en avions touché quelques mots dans notre billet « Aux nouvelles » un déclic c’est produit. C’est suite au confinement imposé que nous avons affiné nos idées, confirmé la direction que nous avions impulsée depuis plusieurs mois à notre concept, Maison Mathûvû. De ce fait, nous appréhendons les réseaux sociaux différemment surtout Instagram avec une nouvelle mise en forme, de nouveaux contenus plus inspirants avec plus de coulisses, plus de partages,… plus de nous.

Voici notre cheminement,

Instagram, le réseau social du moment, est la matérialisation parfaite du « devoir rentrer dans des cases », d’un « formatage imposé », de « règles prédéfinies » qui nous emprisonnent dans nos pulsions primitives comme la soif d’informations et la reconnaissance de nos semblables.  Il s’agit là de notre nature profonde à tous, on ne peut y échapper, alors nous « les sauvages » ce n’est pas que nous ne voulons pas suivre le mouvement par esprit de contradiction, seulement nous sommes des esprits libres et intuitifs et cette pression nous rebutait, cependant… en prenant du recul, en observant nos comportements et nos attentes nous avons constaté que nous pouvions nous servir de cet outil plus consciemment qu’on ne le pensait. Nous n’avons jamais fait aucune publicité, aucun sponsoring, aucune action pour capter à l’aveugle un auditoire factice et nous continuerons. Nous souhaitons rester vrai, que vous soyez 20 ou 200 à manifester votre sympathie par un like ne touchera pas notre ego. Nous travaillons et imaginons des postes qui sont à l’image de notre concept, qui nous ressemblent pour que vous ayez face à vous l’âme de Maison Mathûvû.