Cela fait plus d’une semaine que notre pays a pris des mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus et qu’en conséquence nos vies sont mises entre parenthèses.

Nous voyons plusieurs situations en ces temps, une qui demande de s’oublier, d’être présent pour les autres, nous pensons à ceux qui sont en première ligne, les soignants, à tous ceux qui travaillent dans le secteur de l’agroalimentaire pour que nous puissions nous nourrir, aux banquiers, aux comptables qui font face aux angoisses de leurs clients,… Un grand merci à tous ceux qui travaillent dans des conditions difficiles et à leur dévouement.

Et pour les autres, comme nous, dont « l’activité n’est pas indispensable au pays » cette situation demande du renoncement, l’acceptation de la perte de liberté pour le bien commun que nous respectons avec empathie et bienveillance. Une pensée à toutes celles et ceux dont c’est le cas et plus particulièrement aux filles, Jade et Mélanie, contraintes d’être au chômage partiel et confinées comme la plupart d’entre nous.

Nous avons donc mis entre parenthèse nos habitudes pour en adopter de nouvelles pour malgré tout avancer et continuer sur le chemin du nouveau paradigme de Maison Mathûvû. Malgré la distance l’une de l’autre nous nous sommes tenues informées sur l’avancée de notre travail réciproque, l’une proche de notre studio de création a pu créer de nouvelles pièces en céramique, l’autre a continué à avancer sur la future collection de papeterie de Maison Mathûvû. Voici en image cette semaine qui vient de s’écouler sur un nouveau quotidien que nous espérons le plus court possible.

Une nouvelle semaine commence, nous avançons au jour le jour, nous pensons bien à vous, à ceux qui sont peut-être touchés, plein de courage et pour tous les autres prenez soin de vous !